La 2ème session de la 13e Assemblée populaire nationale (APN)) et de la CCPPC (Conférence consultative politique du Peuple Chinois)

Assemblée populaire nationale de Chine

 

La deuxième session de la 13e Assemblée populaire nationale (APN)) et de la CCPPC (Conférence consultative politique du Peuple chinois), ont débuté le 5 mars à Beijing en Chine.
Ainsi, le gouvernement chinois a présenté le 5 mars son rapport d’activité à l’Assemblée populaire nationale, l’organe législatif suprême du pays.

Ce document définit son objectif de croissance entre 6 et 6,5% pour l’année 2019. Une croissance qui devra favoriser la création de 11 millions de nouveaux emplois dans les zones urbaines. Le rapport d’activité indique que la hausse de l’indice de prix de la consommation sera au rythme de 3%.


C’est au cours de ces discussions que le président chinois a livré des messages très fermes et clairs aux députés. « Il faut se montrer d’une grande fermeté dans sa stratégie sur l’édification d’une civilisation écologique ».

 

De hauts responsables chinois ont souligné, samedi, l'importance de la réforme, la législation et la réduction de la pauvreté lors de la session législative annuelle.

Li Keqiang, Li Zhanshu et Zhao Leji, tous membres du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), se sont ainsi exprimés alors qu'ils participaient séparément aux délibérations de groupe avec des députés de l'Assemblée populaire nationale (APN).

 

Le Premier ministre Li Keqiang a appelé aux efforts pour approfondir la réforme et l'ouverture, améliorer l'environnement commercial, libérer la vitalité des entreprises d'Etat et privées, et renforcer l'économie réelle pour promouvoir un développement stable et sain de l'économie.

 

Li Zhanshu, président du Comité permanent de l'APN, a appelé à une législation de haute qualité pour promouvoir un développement de haute qualité. Il a indiqué que la législation devait mieux contribuer au développement économique et social et aider à accomplir les réformes majeures.

 

Zhao Leji, secrétaire de la Commission centrale de Contrôle de la Discipline du PCC a indiqué que les organes d'inspection disciplinaire et de la supervision devaient renforcer leurs efforts pour lutter contre la corruption et les mauvaises conduites dans la réduction de la pauvreté, afin d'offrir une garantie forte pour remporter la bataille contre la pauvreté.

Yi Gang, gouverneur de la Banque populaire de Chine

 

Par ailleurs, la Chine continuera à adopter une politique monétaire prudente qui sera atténuée ou renforcée au bon niveau, a annoncé dimanche le gouverneur de la banque centrale du pays.

"Bien que nous n'utilisions plus le terme 'neutre', l'essence de notre politique monétaire prudente reste inchangée", a indiqué Yi Gang, gouverneur de la Banque populaire de Chine, lors d'une conférence de presse tenue en marge de la session annuelle de l'organe législatif national.

La politique met l'accent sur l'ajustement anticyclique et signifie que l'augmentation de l'offre monétaire de M2 et le financement doivent rester conforme à la croissance normale du PIB, a noté M. Yi.

Elle assurera également un soutien plus important aux petites et moyennes entreprises, ainsi qu'aux entreprises privées, a-t-il ajouté.

La politique monétaire chinoise, élaborée principalement pour répondre à la situation économique intérieure, prendra également en considération des facteurs mondiaux et la position de la Chine dans le système économique mondial, ainsi que les secteurs axés sur l'exportation, a noté M. Yi.

 

Retour en haut